Jigi Title
Accueil A propos de nous Expériences Emploi Contact
PROJET corridor: lutter contre les ISt/VIH/SIDA sur l' axe routiere

Des études portant sur certains groupes très mobiles (les chauffeurs, les routiers, les marchands ambulants des deux sexes, les porteurs d´uniforme) ont identifié les voyages comme des facteurs liés à l’infection. Les zones situées le long des grands axes de transport enregistrent également des niveaux élevés d’infection à VIH. (ONUSIDA).

Objectif : Contribuer à la réduction des IST et à atténuer l'impact du VIH/SIDA sur les populations
  vivant sur l'axe routier Bamako - Labenzanga
Zone : Niamana - Fana
Groupe cible : Toutes les populations le long de l'axe Niamana - Fana
Nom du Projet : Projet de Prévention des IST/VIH/SIDA sur le corridor Bamako-Labezanga
Partenaire : Consortium (GPSP/RIOEV/Aide et Action) et Union Européene
Durée : 2007 - 2009
Domaine : IST/VIH/SIDA
Activités : Causérie/débat et projection film
  Référence médicale
  Visite à domicile
  Appui sanitaire, nutritionnel, scolaire et vestimentaire aux OEV (orphelins et enfants vulnérables)
  Formation des pairs éducateurs en IST/VIH/SIDA
  AGR pour femmes vulnérables

Deux pairs educateurs (porteurs d´uniforme ) sur la route Niamana - Fana.

Un corridor de l'infection

Les populations mobiles sont un groupe très vulnérable à l'infection du VIH/Sida et des IST. Au Mali, le grand axe routier qui s'étend de Bamako au sud-ouest jusqu'à la frontière avec le Niger au nord-est du pays attire une population croissante. Ce sont les routiers, les voyageurs et les communautés qui vivent au bord de l'axe routier qui sont à haut risque. La population de ce milieu comprend les gens qui voyagent loin de leurs familles, et qui se rassemblent aux centres économiques le long de la route, ou les échanges divers s'effectuent.

Ces échanges économiques, sociaux et sexuels au long de ce corridor de transport facilitent la propagation du VIH/Sida qui est transmise au Mali à 90% par les rapports sexuels. D'un coté, le taux élevé d'infection sur les axes routiers est l'effet d'un manque d'accès aux informations et services des IST/VIH/SIDA. De l'autre coté, la forte concentration d'une population changeante contribue de façon significative aux échanges qui risquent de propager les IST, notamment le VIH.

Pairs éducateurs contre les IST

JIGI a formé 30 pairs éducateurs, dont les routiers, les porteurs d'uniformes et les vendeuses, en matière de prévention et de prise en charge des cas d´IST/VIH/SIDA. Ces pairs éducateurs mènent des causeries avec leur entourage sur le port de préservatif, la négociation des rapports sexuels, les moyens de transmission et de propagation du VIH/SIDA. Ils sont des points focaux sur le terrain pour leurs pairs en matière de la santé de reproduction. Les pairs éducateurs ont le respect et la confiance de leurs camarades et ils connaissent bien le terrain. En cas de besoin non satisfait, ils réfèrent les gens aux centres de santé.

Appui aux plus vulnérables

Avec l'appui de l'Union Européenne, le projet Corridor a aidé 100 orphelins et enfants vulnérables de rester ou de s'inscrire à l'école. A travers les références des pairs éducateurs, de plus en plus les jeunes fréquentent les centres de santé et de conseil et dépistage. Le projet appui aussi 25 femmes vulnérables en matière d'activités génératrices de revenue (AGR) pour réaliser le petit commerce et renforcer leur capacité d'épargner.

Le projet Corridor facilite l'accès aux informations sur les IST/VIH/SIDA et aux prestations de services de santé de reproduction pour les gens qui vivent, travaillent et échangent le long de ce grand axe routier du Mali.

Responsable/Contact : Moussa Sy, Coordinateur

Retour aux projets Santé

Date de l'information : 01/09